Vous êtes ici : Accueil / Espace citoyen / Environnement / Tout savoir sur les déchets / Les ordures ménagères

Les ordures ménagères

En France, 70 % des déchets sont des ordures ménagères, ce qui représente une part très importante. A la communauté de communes de Desvres-Samer, on les met dans la poubelle grise. Les ordures ménagères sont principalement liées aux déchets de cuisine. Bien souvent, les ménages mettent dans leur poubelle d'ordures ménagères des déchets qui n'ont rien à y faire. Il s'agit par exemple de médicaments non utilisés, qu'il vaut mieux apporter en pharmacie, les déchets verts et les piles, qu'il faut apporter en déchetterie. D'ailleurs, de nombreux déchets de cuisine peuvent tout à fait être mis dans un composteur dans le jardin. Il faut veiller à ne pas mettre de choses inutiles dans ses poubelles, à se tourner dès que possible vers les déchetteries, à mettre dans la poubelle jaune tout ce que la Communauté de Communes collecte et qui se recycle ;

HISTORIQUE DES DECHETS

  • Au Moyen-Âge

Les déchets et les excréments sont jetés à la rue. Les cochons et les volailles en font leur repas. Le manque de propreté est la cause de nombreuses maladies.

  • Du 15ème au 18ème siècle

Les problèmes continuent. Au début de la renaissance, on crée un service d'enlèvement des boues. Par contre, les habitants continuent de jeter les ordures, les excréments et les eaux usées dans les rues. Puis, les maladies vont pousser les gens à améliorer peu à peu leur hygiène.

  • Au 19ème siècle

Louis Pasteur fait des recherches sur les maladies microbiennes (maladies transmises par les microbes). Ces recherches prouvent que l'hygiène influe directement sur la santé. La population prend alors conscience de l'importance et des bienfaits de la propreté. Jules Ferry instaure alors un cours sur ce sujet à l'école publique.
En 1883, Eugène Poubelle (le préfet de la Seine) invente et impose la poubelle dans le but d'améliorer l'hygiène dans la ville de Paris.

  • Au 20ème siècle

En 1975, les collectivités deviennent responsables de l'élimination des déchets des habitants. Elles doivent collecter et traiter les ordures ménagères.
En 1992, une nouvelle loi est votée. Celle-ci précise qu'il faut valoriser (transformer, donner une seconde vie...) les déchets ménagers en les recyclant, en les compostant ou par tout autre moyen permettent de procurer de l'énergie (incinération...).
En 1994, Tous les pays de la Communauté Européenne doivent valoriser les déchets, en développant en priorité le recyclage.

DECHETS ORGANIQUES ET COMPOSTAGE

Ce sont tous les déchets qui vont pourrir rapidement. On dit qu'ils sont putrescibles, organiques ou encore biodégradables. 29% des déchets ménagers font partie de cette catégorie. En France, la plupart des gens les mettent dans les poubelles à ordures ménagères. Or une autre solution existe : le compostage.

Il s'agit de mettre ces déchets dans ce que l'on appelle des composteurs (ou composteurs domestiques) ou même en tas au fond du jardin. Ces déchets sont par exemple des tontes de gazon, des épluchures de légumes, des feuilles ou même des coquilles d'oeuf et des filtres à café. Avec le temps, ces déchets organiques pourrissent et se décomposent en formant ce que l'on appelle de l'humus. Ce dernier sert alors d'engrais dans les potagers ou même les parterres de fleurs. C'est donc bon à la fois pour le jardin (cela aide les légumes à pousser plus vite et surtout cela évite d'acheter de l'engrais ou encore des produits néfastes à l'environnement) et pour la réduction des déchets (les poubelles de cuisine sont moins pleines, ce qui fait faire des économies aux communes qui ramassent les déchets et aussi cela évite d'incinérer ces déchets ou bien de les enfouir sous terre comme le font une grande partie des sociétés françaises chargées de traiter les déchets).
Le compostage est donc une manière de réduire les quantités de déchets et donc de faire un geste pour l'environnement. Le compostage n'est pas la seule solution existante. Les déchetteries prennent en charge ce que l'on appelle les déchets verts (branchages;).

CONSOMMATION AU QUOTIDIEN

Chaque français produit en moyenne un kilo de déchets ménagers par jour, dont 20% sont recyclés. Voici quelques exemples d'emballages recyclables que chaque français consomme.

  • Aérosol en acier : fabriqué à partir de fer, de coke et d'énergie. Chacun d'entre nous en consomme 5,8 kg par an
  • Canette en aluminium : fabriquée à partir de matières premières et de beaucoup d'énergie. Chacun d'entre nous en consomme 1 kg par an
  • Conserve en verre : fabriquée à partir de sable et d'énergie. Chacun d'entre nous en consomme 15 kg par an
  • Bouteilles et flacons en plastique : fabriqués à partir de pétrole et d'énergie. Chacun d'entre nous en consomme 15 kg par an.
  • Boîte en carton : fabriquée à partir des fibres du bois. Chacun d'entre nous en consomme 16 kg pan an.
  • Brique alimentaire : Fabriquée avec du carton, de l'aluminium et du plastique. Elle emballe et conserve les liquides (jus de fruits, lait;). Chacun d'entre nous en consomme 2 kg par an.

En images

  • Camion et décharge
  • Photo précédente
  • Photo suivante